Plus proche de votre
santé !

La Clinique Ibn Rochd est un centre médicochirurgical privé...

VOIR PLUS

Plus proche de votre
santé !

La Clinique Ibn Rochd est un centre médicochirurgical privé...

VOIR PLUS

Droit des patients

Admission des malades :

Les malades peuvent consulter à la clinique directement (urgence), ou être adressés par les médecins pour hospitalisation. 

A la réception on doit prendre l’identité complète du malade (nom, prénom, âge) adresse complète (rue, ville N° du téléphone) une personne à contacter en cas de nécessité.

Le malade est mineur, on doit prendre l’identité du tuteur et sa signature.

Après avoir rempli la fiche complète de renseignement, on doit inscrire sur le cahier d’admission l’identité du malade, le nom du médecin traitant et le numéro de la chambre. Avant d’installer le patient dans son lit on fait vérifier par l’étage que la chambre est propre, lit fait avec des nouveaux draps, toilette propre…

A chaque admission on informe le patient et son entourage de la nécessité de faire une avance soit en liquide, soit par chèque (300.000dt pour les cas de médecine, 500.000dt pour les cas de chirurgie ou réanimation) en expliquant que c’est une avance est non pas le prix de l’hospitalisation qui ne sera définitivement connu qu’à la sortie.

Une fois le malade est installé, on informe son médecin traitant.

 

Les malades dans le service :

Chaque malade une fois admis, on doit lui faire une fiche de surveillance médicale, une fiche de dépenses, ou tout doit être noté (médicaments, des explorations radiologiques, biologiques et les extras).

Les résultats des examens para cliniques doivent être réclamés et mis dans le dossier le même jour.

Les infirmiers doivent suivre la visite avec le médecin traitant et consigner toutes les prescriptions par écrit.

Les infirmiers assurent les soins, le nursing, l’application des prescriptions médicales, ils doivent s’enquérir du bien être des patients, de leur confort (chambre chaude, climatisation, téléphone…), toute remarque ou suggestion des malades doit être transmise à la direction.

Les malades handicapés partiellement ou totalement nécessitent des soins très particuliers attentifs.

Toute anomalie, ou modification de l’état du patient (chute anormale de TA, dyspnée…) doit être immédiatement signalée au médecin traitant ou au médecin de garde.

Il est formellement interdit de donner des médicaments non prescrits sans aviser le médecin traitant.

 

La sortie des malades :

La sortie des malades est décidée par le médecin traitant, néanmoins elle peut se faire par le malade lui-même qui doit obligatoirement signer une décharge.

Avant chaque sortie, l’infirmier doit s’assurer :

  • Feuille de dépenses correctement remplie.
  • Les ordonnances doivent être expliquées au malade.
  • S’il y a des médicaments du malade déjà entamés, ils doivent être livrés avec explication des posologies.
  • Le dossier médical doit être rangé et livré au malade ou son entourage, à part les feuilles de surveillance qui sont la propriété exclusive de la clinique, ainsi que les fiches médicales.
  • La sortie des malades se fait avant midi sauf exception.
  • A sa sortie le malade doit justifier un reçu de règlement du service caisse.
  • Le patient doit être accompagné et assisté à sa sortie par un infirmier jusqu’à la porte de la clinique.

 

La visite des malades :

  • La visite des malades hospitalisés se fait entre 11h et 20 heures.
  • La visite est interdite pour les enfants de moins de 10 ans.
  • Les malades hospitalisés en réanimation ne reçoivent pas de visites sauf par autorisation médicale et les visiteurs doivent obligatoirement porter une blouse.

 

La facturation :

Il y a 2 catégories de patients, ceux qui sont pris en charge par assurances tiers payants, et ceux qui doivent payer directement leurs factures.

  • En cas de prise en charge s’assurer de la validité de la prise en charge, du montant plafond mentionné, et il y a des articles qui ne sont pas pris en charge (extras, TVA….)
  • La facture comporte un volet prestation clinique (séjour, frais salle d’opération….) des médicaments externes, des frais d’analyses, des examens d’exploration.
  • Les honoraires ne font pas partie de la facture, sauf pour les malades ayant une prise en charge globale.
  • Le payement se fait en espèces ou par chèques.
  • Les tarifs sont affichés à la clinique.
  • Nous ne faisons pas de crédit.
  • Tout dossier doit être réglé avant la sortie du malade.

 

Le personnel :

  • Respect de l’horaire à l’entrée et sortie (signature exigée à la réception).
  • Tenue correcte, propre, cheveux bien coiffés, barbe rasée, obligatoirement il faut porter une blouse blanche propre, avec badge.
  • Discipline : respect des malades, travailler en silence, ne pas fumer dans les locaux de la clinique, il est interdit de manger pendant les heures de travail dans les services (infirmerie).
  • Transmission des consignes, faire les visites en début de travail et à la fin, consigner les remarques et observations par écrit.

 

La transfusion : est un acte médical

  • Avant toute transfusion vérifier la feuille du groupe du malade et le groupe du flacon de sang, noter le N° et l’origine du flacon.
  • Faire les testes de compatibilité, les faire approuver par le laboratoire.
  • Noter le nom, le prénom, raison de transfusion et numéro du flacon sur cahier de transfusion.
  • Au cours de transfusion au moindre problème, arrêter la transfusion et appeler le médecin.

 

Décès :

Il y a un cahier de décès ou doivent être notés :

  • La date, l’heure et la cause.
  • Le patient décédé doit rester 2 heures dans sa chambre avant le transférer à la morgue.
  • Chaque décès doit être constaté par un médecin qui doit remplir obligatoirement un certificat de décès conformément à la réglementation générale.

 

Transfert des malades :

Les malades hospitalisés peuvent être transférés à une autre institution privée ou à un hôpital. Chaque transfert doit être noté, avec la date, la raison du transfert et les conditions de transport (par ambulance ou par ses propres moyens….).

 

Le respect du secret professionnel :

La nature de la maladie, le type de traitement, les causes de l’hospitalisation confidentielles, le non respect du secret médical entraine des sanctions administratives et pénales++.